Test de la Strolly Compact

J’ai remporté un tricycle Strolly Compact lors de la Garden Party Toyrus, depuis nous l’utilisons régulièrement en alternant poussette et trottinette, je vous partage mon test et vous présente ce véhicule pour enfant de 1 an à 3 ans

Mon fils de 19 mois mesure dans les 82cm, il ne lui manque qu’une dizaine de centimètres pour faire un tour complet du pédalier, nous testerons la partie tricycle quand il sera plus grand. Même si pour le moment il ne peut pas pédaler, il peut agir sur le guidon et nous rattrapons ses écarts avec la canne parentale. Il aime choisir le chemin en montrant du doigt ou en disant « par là », il est actif et se dépense plus qu’en poussette.

Les points positifs :

  • évolutive c’est une poussette qui se transforme en tricycle autonome
  • véhicule moins passif qu’une poussette même quand l’enfant ne pédale pas
  • pliable et compact en moins de 2mn 
  • 2 positions d’assise en un clic on peut incliner le siège et choisir une position droite ou allongée 
  • les reposes pieds sont rétractables 
  • les pédales sont débrayables en un clic quand l’enfant ne les utilisent pas
  • la sécurité est au top avec un harnais et une barre protectrice 
  • robuste les plastiques et les matériaux sont solides et de qualité 
  • elle reste silencieuse et facile à pousser sur des sols irréguliers : pelouses, graviers, pavés et bien entendu sur goudron
  • la canne parentale monte suffisamment haut, un adulte d’1,85m n’a pas besoin de se baisser pour pousser
  • on peut utiliser la canne pour y accrocher un sac, une veste sans déséquilibrer la poussette
  • l’équipement en série est bien : 

    • une Canopy ajustable elle peut servir de pare-soleil et de parapluie (prévoir quand même un chapeau, des lunettes de soleil ou un vêtement de pluie) quand celle-ci recouvre bébé on peut vérifier si tout se passe bien au travers du filet arrière
    • un sac de rangement 
    • un porte biberon gobelet
  • elle tourne très bien, on peut faire des virages serrés
  • elle attire l’oeil, les gens font globalement plus attention, les autres enfants essayent de monter dedans quand nous nous garons dans les parcs à jeux mais heureusement ils ne peuvent pas monter sans y être invité avec la barre de sécurité fermée ils s’agrippent et appellent leurs parents. On peut créer un business de location minute, vous verrez qu’à la fin de ma vidéo vers 5:16mn il existe des courses de chevaux tricycles et pourquoi pas de Strolly Compact 🙂

Point à améliorer :

  • la marche arrière est une manoeuvre compliquée avec la canne parentale, sortir d’un ascenseur, passer une porte ne se fait pas aussi facilement qu’en poussette
  • elle est plutôt lourde à porter pour monter ou descendre des escaliers 8,9kg à vide, en balade il faut rajouter le poids de l’enfant
  • elle ne passe pas les portiques du métro on peut tout de même emprunter la porte contrôlée par l’agent RATP quand il y en a une, la Strolly sera surtout utilisée dans le quartier ou alors transportée en bus ou encore en voiture
  • la canne directionnelle est à bien tenir avec les deux mains l’enfant peut changer de direction en pivotant le guidon, c’est parfois un bras de fer entre vous et votre enfant pour garder le cap, j’aurais aimé avoir un guidon débrayable comme le pédalier pour ne pas être tout le temps en train de redresser la poussette
  • Il manque de rangements, le sac proposé en série est suffisant pour un biberon, quelques couches, 1 tube de crème, un petit jouet, un gouter et c’est tout, j’aurais aimé pouvoir y glisser des jeux de sable ou encore un ballon
  • même si elle absorbe pas mal les reliefs peut être qu’avec des suspensions plus souple ou une gomme plus molle elle absorberait encore mieux les pavés et les franchissements de trottoirs
  • manque une vraie protection mauvais temps mais on peut équiper son enfant d’un vêtement de pluie 

Petite mise à jour après 4 mois d’utilisation

On peut aussi traverser la rivière des buttes Chaumont sans se mouiller les pieds, enfin presque 🙂

Laisser un commentaire