Évolutions d’Instagram et utilisateurs suggérés

Je vais remonter le temps pour vous parler des petites évolutions qu’Instagram a mis en place ces 8 dernières années pour nous rendre encore plus addict ou pas.

Mes sources viennent d’Instagram pour la partie chronologique et technologique, je me suis appuyé sur leur Blog et je vais aussi vous livrer mon expérience mes souvenirs. Si vous avez des infos pour compléter cette chronologie n’hésitez pas à me laisser un commentaire.

En 2010 Instagram est une simple application de partage de photos sur Iphone.

Elle propose à ses utilisateurs de faire des photos au format carré dans un esprit vintage en leur ajoutant un filtre. Il est ensuite possible de les partager aux autres utilisateurs qui peuvent les liker et les commenter.

Cette application est cofondée par l’Américain Kevin Systrom @Kevin et le Brésilien Michel Mike Krieger @mikeyk , ils réalisent le prototype en 6 semaines dans le Dogpatch labs un espace de coworking à San Francisco, l’application est lancée en octobre 2010. Le premier Community Manager est Josh Riedel @josh et le premier Ingénieur est Shayne Sweeney @Shayne . 4 personnes et des milliers d’utilisateurs.

2010

Début d’Instagram disponible uniquement sur Iphone c’était le 6 octobre 2010, il y a eu 15000 téléchargements dans la journée.

En 2010 j’étais sur Flickr comme la plupart des photographes connectés, je ne connaissais pas encore…

Instagram déclare compter 1 millions d’utilisateurs le 12 décembre 2010

Pour info on compte 69,31 millions d’Iphone (Iphone 3, 3GS, 4 entre 2008 et 2010)

2011

26 Janvier 2011 Introduction des Hashtags, 3 mois après son lancement l’application propose aux utilisateurs d’organiser ses photos par hashtag.

24 mars 2011 : Premier World Wide Instameet, à Pershing Square Instagram invite ses utilisateurs à se retrouver dans leur ville respective pour partager un photowalk ensemble et de le partager sur l’hashtag #instameet  (j’ai participé à mon 1er Instameet en 2013)

3 août 2011 : 150 Millions de Photos ont été postées depuis le début d’Instagram

20 septembre 2011 : Instagram V2.0 avec 4 nouveaux filtres : Amaro, Hudson, Rise et Valencia

26 septembre 2011 : 10 Millions d’utilisateurs

8 décembre 2011 Instagram est élu application de l’année par Apple (iTunes Rewind 2011) La plus populaire application photo iOS avec 10 millions de téléchargements. Forcément elle est proposée dans les applications les plus populaires d’Itunes. Ce qui est populaire le devient encore plus et puis l’Iphone avait enfin une application de partage de photos alors qu’Android ne proposait rien d’équivalent.

8 février 2011 Instagram ouvre leur API à destination de tous les développeurs tiers intéressés par leur service par exemple : Websta qui propose une interface différente, Postagram qui permet d’envoyer des cartes postales de ses photos Insta. Cette ouverture de l’API est aussi une invitation à des applications bien plus sombres : Le fait de cumuler des likes était “un jeu” pour beaucoup d’utilisateurs, plus on avait de likes sur une photo en peu de temps plus elle montait sur l’onglet “Popular” de l’application l’ancêtre d’Explorer, du coup il existait déjà des systèmes pour être populaire sans l’être vraiment d’après ce que m’a raconté un utilisateur de la première heure. Avec du faux il était possible de devenir populaire, le simple fait d’être vu sur cet onglet était un moment de gloire, c’était le même mur pour tout le monde.

2012

28 mars 2012 Plus de 25 millions de téléchargement (j’en fait parti).

Durant l’année les Iphone 3 deviennent obsolètes une mise à jour oblige les utilisateurs à acheter un smartphone plus récent, j’avais un Iphone 4 j’étais tranquille 🙂

3 avril 2012 Instagram s’ouvre à Android +10 millions de nouveaux utilisateurs

9 avril Instagram rejoint Facebook pendant 5 mois ils s’installent dans le campus Facebook la communauté Instagram dépasse les 50 millions d’utilisateurs pour une équipe de 16 personnes. L’application a été rachetée pour $1 milliard environ par Facebook, même si elle a été estimée à plus du double de sa valeur, ce tarif s’expliquait par le fait que le réseau social américain souhaitait garder le monopole.

Les utilisateurs suggérés (Instagram’s Suggested User) voient le jour ce sont quelques utilisateurs dans le monde dont une dizaine de français qui pendant plus de 2 ans jusqu’en 2014 seront proposés aux nouveaux inscrits elle est aussi surnommée « Community First » l’utilisateur le plus connu de cette génération en France est @vutheara

(d’autres français seront suggérés à cette époque sur plusieurs mois @nathparis, @neriad, @lilyrose, @jeffonline )

L’appli devient rapidement un nid de robots spammeur, du jour au lendemain on est envahi  de commentaires d’utilisateurs proposant l’achat de likes et followers. C’était la Version 1 des robots qui nous polluent encore aujourd’hui, des likes et des commentaires publicitaires avec des textes préformatés. Heureusement on pouvait déjà signaler et bloquer ces comptes. Aujourd’hui ils ont muté et sont beaucoup plus difficiles à distinguer depuis qu’ils sont utilisés par de vrais utilisateurs via des services comme Instagress fermé en avril 2017 remplacé par d’autres depuis….

Personnellement je pense que les premiers robots sont le fruit de la fusion avec FB et l’ouverture à Androïd. Je suppose qu’ils ont été créé au départ pour gonfler artificiellement le nombre d’utilisateurs et servir de followers factices afin de motiver les vrais utilisateurs et les faire rester sur l’application un peu comme l’opérateur de site de rencontre qui se fait passer pour une célibataire et nous garder actif. Si ce n’est pas le cas ces robots servaient à des utilisateurs pour gonfler leur propre compte et ceux de leurs clients.

J’étais depuis longtemps sur Flickr qui fonctionne par favoris et abonnés, pour être vu il fallait poster stratégiquement dans des groupes, mais il fallait surtout être patient et proposer de belles photos pour avoir des retours, c’est toujours le cas aujourd’hui.

Avec Instagram c’était la première fois que j’utilisais une appli qui distribuait autant de followers et de likes pour des photos faites à l’arrache au smartphone, bien plus que sur Facebook qui venait de créer les pages fans et bien plus que sur d’autres applications comme Twitter. En fait cette application donnait le sentiment de ne pas être seul et de pouvoir poster n’importe quoi. Même si beaucoup de ces likes provenaient de comptes louches, ils motivaient psychologiquement.

Déjà à l’époque on avait les 3 types de likes et commentaires :

  • l’honnête
  • le renard de La fontaine (flatter pour recevoir)
  • l’automatique le robot qui n’a même pas vu la photo (flatteur automatique)

Évidemment les robots pouvaient être totalement indépendant de la volonté d’Instagram mais la firme a mis du temps à réagir et quand ils ont fait le ménage en decembre 2014 c’était juste une suppression de comptes inactifs et de spammeurs et non pas une sécurité efficace contre les nombreuses applications d’achats de faux likes et followers encore disponible aujourd’hui sur l’Apple store, Google play, Github et les nombreux services d’automatisation qu’on trouve sur le net.

En même moment on voit de plus en plus de comptes de curations/hub faire de l’autopromotion en proposant d’autres comptes, l’ère du shoutout ne fait que commencer. hub connu à l’époque : @Igers (Instagramers) c’est ce que je surnomme la technique du Renard : On flatte des gens en les repostant et ils s’abonnent tout content, même si l’intention n’est pas mauvaise car les hubs comme IgersParis organisaient déjà à l’époque des sorties photos “Instameet” ainsi que l’agence RP @Tribegram devenue @ComCam par la suite, il y avait un esprit communauté photo par ville.
Ces Instameet ont permis aux utilisateurs de se retrouver dans la vraie vie. Des affinités se sont créés des petits groupes se sont formés, des gens ont aimé se retrouver régulièrement pour faire des photos et autres. Donc oui c’était positif et une bonne façon de se motiver à poster sur l’application, puis l’esprit des hubs a évolué vers des partenariats commerciaux ce qui a changé les relations. Aujourd’hui j’organise des Photowalk gratuits dans l’esprit découverte sans obligation d’achat 🙂 tous les mois avec le groupe the photoacademy Paris

Le débat qui a secoué cette fin d’année 2012 sur Instagram est celui des “Terms of Service” le truc que personne ne lit 🙂 Mais dès qu’il y a une rumeur, tout le monde s’insurge, je me souviens de commentaires du genre “Tes photos deviennent la propriété de FB attention à ce que tu postes !”. En réalité les photos restaient bien la propriété de leur auteur. Mais beaucoup d’informations incomplètes circulaient comme toujours on a tendance à lire les commentaires des uns et des autres sans remonter à la source.

2013

Février 2013 je rencontre @Celicelo grâce à l’application. Nous avons eu un magnifique enfant et nous sommes très heureux. C’est resté le plus beau moment Instagram de ma vie 🙂

Les mises en avant d’utilisateurs d’Instagram “Suggested User” s’ouvrent à un plus grand nombre d’utilisateurs dans le monde.

En plus de la fameuse “community first” historique, Instagram s’abonne tous les 15 jours à une nouvelle liste de 200 utilisateurs sur recommandations de ces mêmes utilisateurs via un formulaire dans lequel on pouvait écrire les noms des comptes qu’on aimait. Les élus étaient pendant 15 jours suggérés auprès des nouveaux inscrits. Une espèce de chaîne.

En 15 jours les utilisateurs suggérés gagnaient en moyenne 10K de nouveaux abonnés et à peine 200 likes en plus par photos. « C’était juste un nombre psychologique d’abonnés » ils arrivaient en masse environ 500 par jours mais quasiment pas de likes et la plupart des commentaires étaient “follow me” puis un tiers de ces nouveaux abonnés disparaissaient dans les mois qui suivaient

2 Mai : “Photo of you” l’identification sur les photos apparaît

20 juin : On peut maintenant poster des vidéos de 15s (Pour contrer l’application Vine qui proposait des vidéos de 6s)

10 juillet 2013 : Lancement des Embeds pour mieux intégrer et partager les vidéos et photos sur son site. En effet partager une vidéo Vine et la commenter sur son site était relativement simple, il suffisait de copier le lien Embed et de le coller pour afficher la vidéo sur une page web en dehors de l’application. Instagram y répond en proposant la même chose. Il est enfin possible de partager une photo ou une vidéo depuis sa source sans avoir besoin de faire une impression écran ou un détournement, l’url de l’image ou de la vidéo s’affiche directement dans WordPress ou Facebook, c’est une belle évolution pour tous les blogueurs.

2014

J’ai été victime de censure pour un détournement de l’origine du Monde, qui pourtant aurait dû être toléré puisqu’il s’agit d’une peinture normalement accepté dans les règles de la communauté.

Ces deux sujets “Censure et propriété des photos” ont motivé beaucoup d’utilisateurs français à se créer un compte sur Eyeem.

C’est comme ça que j’ai découvert l’application alternative Eyeem (un Instagram Europeen)

Eyeem a rapidement mis en avant ses utilisateurs déçu d’Instagram qui arrivait par dizaine. Le Blog Eyeem m’a élu photographe du mois dans sa sélection février 2014 quelques jours après mon inscription.

Instagram continuait de suggérer des utilisateurs tous les 15 jours avec des durées plus ou on moins longues arbitrairement accordées à certains comptes et le nombre d’abonnés était plus important par jour que l’année passée sur la même période.

Après avoir eu droit à un article sur le blog d’Eyeem, 4 mois après c’était au tour d’Instagram de me proposer d’apparaître dans les utilisateurs suggérés le “29 mai 2014” durant 15 jours j’ai gagné 15 000 abonnés, 1000 par jour. Une fois les 15 jours passés j’en ai perdu 2000…

Voici le mail :

Félicitations discret ! Vous figurez actuellement sur la liste des utilisateurs suggérés d’Instagram.

Notre liste des utilisateurs suggérés est une liste dynamique qui met en avant certains des meilleurs photographes sur Instagram. Un compte y figure généralement pendant deux semaines avant de laisser la place à d’autres utilisateurs. Pour voir les utilisateurs suggérés dans l’application, cliquez sur Profil, Retrouver et inviter des amis, Suggestions d’utilisateurs. Remarque : vous ne verrez pas votre propre compte dans la liste.

Si vous figurez sur la liste des utilisateurs suggérés, cela signifie que nous aimons votre compte et estimons que vous êtes un Instagrammer modèle. Nous espérons que pendant que vous faites partie des utilisateurs suggérés, vous pourrez montrer aux autres utilisateurs, nouveaux et anciens, non seulement la beauté de vos photographies mais également comment être un bon membre de la communauté. Gardez cela à l’esprit pendant que le nombre de vos abonnés se multiplie.

Nous aimerions vraiment que vous consultiez les règles relatives aux utilisateurs suggérés (http://help.instagram.com/533052966709644/ avant d’être à la une. Si vous NE voulez PAS faire partie de la liste des utilisateurs suggérés, veuillez nous envoyer un message à l’adresse suivante suggested-users@instagram.com pour nous en informer et nous retirerons votre compte de la liste. Enfin, nous vous rappelons que cette liste est mise à jour en permanence. Votre compte est supprimé dès que vous n’êtes plus mis en vedette.

Cordialement,

L’équipe Instagram

PS : vous connaissez des super Instagrammers ? Parlez-nous d’eux : http://bit.ly/instarec

PS : Le lien fonctionne encore 🙂

Au mois de décembre Instagram fait le ménage sur toute sa plateforme ils suppriment des milliers de comptes indésirables #Instapurge personnellement j’ai perdu une petite centaine d’abonnés je m’attendais à beaucoup plus avec cet arrivage de nouveaux utilisateurs pour la plupart inactif. Le compte @Instagram a perdu 30% de ses abonnés 19 millions de comptes poubelles, le célèbre chanteur Justin Bieber en a perdu 3,5 millions.

2015

Instagram opère sur le campus de Silicon Valley de Facebook, avec une équipe de près de 100 ingénieurs.

300 millions d’utilisateurs actifs publient 70 millions de photos par jour.

De nombreuses célébrités d’Internet sont arrivées avec leur audiences déjà acquise via leur réseau d’origine : des Youtubeurs, Vineurs, Blogueurs, ils ont simplement dit qu’ils avaient ouvert un compte sur Instagram pour être instantanément suivi par des milliers de personnes. Cela a généré pas mal de nouvelles inscriptions sur le réseau. Comme si cela ne suffisait pas Instagram a propulsé directement dans les utilisateurs suggérés les plus gros Youtubeurs pendant plus d’un an. On me proposait régulièrement Cyprien et d’autres youtubeurs alors qu’auparavant on ne me proposait que des utilisateurs inconnus qui changeaient tous les 15 jours.

2015 est la dernière année des comptes suggérés mais j’y ai quand même eu droit encore une seconde fois en début d’année le 15 Janvier 2015 + 30 000 abonnés, 2000 abonnés par jour mais à peine 500 likes en plus par photo. La purge n’avait fait qu’un ménage superficiel, la plupart des nouveaux comptes ressemblaient à ceux supprimés le mois d’avant.

Les suggestions de 15 jours n’étaient pas franchement géniales mis à part le côté hallucinant du nombre de notifications à la minute qui donnait l’effet de gagner à la machine à sous, on perdait jusqu’à 5K d’abonnés les mois suivant et le nombre de likes par photo finissait par être identique à celui qu’on avait avant, sans parler des nombreux spams qu’il fallait supprimer et déclarer pour être tranquille.

Ces nouveaux abonnés n’avaient rien à voir avec l’esprit de nos comptes et pourtant leur nombre suffisait à faire effet auprès des médias.

Le marketing d’influence venait de commencer depuis une petite année en France alors qu’aux Etats Unis il existait depuis toujours. Les journaux français s’intéressaient aux Instagrameurs qui gagnaient de l’argent par le biais de l’application. Pourtant ce n’était pas trop dans l’esprit et les habitudes des utilisateurs à l’époque en 2015 on utilisait l’application surtout pour s’amuser. Comme j’avais déjà eu quelques opportunités professionnelles vraiment cool grâce à mes photos,  j’ai accepté de répondre à une journaliste. C’est l’année où j’ai été interviewé par le JT de France 2 :

J’avais participé à une opération avec Warner Bros pour la sortie de jeu vidéo Lego Batman grâce à une photo qui avait tapé dans l’œil d’une personne du marketing de Warner Games France. Suite à ça Warner m’avait contacté pour réaliser des photos pour la sortie du jeu et j’ai été exposé.

Ces 40 secondes diffusées un dimanche soir en dernière partie du JT de France 2 m’ont fait gagner 10 000 abonnés en une semaine et j’ai pu continuer de proposer mes services de photographe à Warner et à d’autres marques par la suite. Mon métier de photographe et consultant en auto-entrepreneur s’est précisé.

Octobre 2015 Instagram propose aux marques de diffuser et créer leur publicité sur le réseau avec les mêmes outils Facebook  https://www.facebook.com/business/help/976240832426180/

Les publications sponsorisées font leur apparition, Instagram monétise son application

La même année Instagram propose l’application Boomerang qui permet de faire une photo animée d’1 seconde

Les vidéos passent d’une durée de 15 secondes à 1 minute, elles sont comptabilisées comme vu au bout de 3s

IG célèbre ses 400 Million d’utilisateurs

Ils améliorent les messages direct de 2013 avec des options de groupe et d’envoi de photos privées un peu comme SnapChat

On peut maintenant poster des photos en Portrait ou en paysage au format 4:5e

Lancement de “Rechercher et Explorer”, pour trouver des photos et des vidéos susceptibles de nous plaire issues de comptes qu’on ne suit pas et pour voir les sujets populaires d’Instagram.

Lancement des hashtags Emoji on peut maintenant lier un émoticon dans un hashtag

lancement de deux outils dans modifier une image Estomper et Couleur (qui permet de coloriser les basses et hautes lumières)

Lancement de l’application Layout qui permet de faire des collages de plusieurs photos.

2016

Février 2016 on peut gérer jusqu’à 5 comptes sans avoir besoin de se déconnecter de l’application et perdre tous ses paramètres chaque fois qu’on change de compte. C’est aussi un bon moyen pour Instagram de multiplier son nombre d’utilisateurs actifs  🙂

Mars 2016 Abandon progressif de l’affichage du flux par chronologie pour un affichage par algorithme

Le classement des publications changent pour une visualisation gérée par un algorithme. Théoriquement il va choisir en fonction de nos j’aimes l’ordre d’apparition des photos dans le flux et toutes les photos sont biens visibles sauf qu’elles ne sont plus dans l’ordre chronologique.

Le nouvel algorithme d’Instagram a remplacé les mises en avant de 15 jours.

Cet algorithme flatte moins les comptes historiques pour donner plus de visibilités aux jeunes comptes très actifs.  (comptes de moins de deux ans qui ont dépassé les 1000 abonnés et qui sont suivis par des comptes de plus 10 000 abonnés)

Des amis sont passés en 9 mois de 2000 abonnés à 15K au lieu des fameux 15 jours historique. La différence de likes est importante : plus de 5000 likes sur certaines photos classiques de Paris qui ne faisaient pas plus de 1500 likes sur mon compte de vétéran qd j’étais suggéré.

Cette solution permet donc à cette nouvelle génération de comptes suggérés d’être mis en lumière plus progressivement auprès d’une audience plus engagée. Instagram semble avoir trouvé une recette pour consolider sa base d’utilisateurs actif.

Mai 2016 “Nouveau logo”

Instagram France voit le jour @Instagramfr, une petite équipe marketing et RP qui travaillait surtout à connecter les entreprises et la presse à l’application. Ils évangélisent les agences de communications et publicitaires de Paris en faisant des petites conférences sur le bon esprit d’instagram avec l’aide d’utilisateurs “représentatifs” dont ma femme qui présentera son usage de l’application à des agences de manière totalement désintéressée.

Par manque de célébrités reconnues et officielles en France à part la liste d’utilisateurs suggérés pendant plus d’1 an dépassant bientôt le million d’abonnés, Ils invitent les plus gros comptes français sans distinguo et les blanchissent en publiant leurs photos et en les invitant dans leur locaux. On voit passer les pires crapules de Paris qui s’adonnent au like for like follow fo follow depuis 2012 devenir ambassadeur d’Ig en 2016, en plus de s’afficher plusieurs fois sur @instagramfr en stories et en photos, ils profitent de cette petite notoriété pour devenir amis avec des personnes qui ont une vraie audience et encore mieux se fondre dans la liste du Top français.

On aurait pu espérer qu’Instagram France soit aussi efficace en marketing que sur la partie technique, mais non cela prouve au moins qu’ils n’ont aucun outil pour distinguer les utilisateurs honnêtes des imposteurs et qu’il n’y a malheureusement pas de justice sur le réseau.

Cette évangélisation auprès des agences et entreprises aura été efficace, c’est l’année où on voit de plus en plus de marques et institutions créer leur compte Instagram et faire appel à des photographes du réseau. La clientèle se compose essentiellement d’entreprises qui ont besoins de contenu aussi bien pour leur Instagram que pour leurs autres médias sociaux, certaines entreprises n’hésitent pas à copier ouvertement des styles et des photos d’acteurs déjà connu sur Insta comme mes photos de miniatures à succès, plutôt que de collaborer.

Juillet  Des vidéos “à la Une” apparaissent dans Explorer, on peut aussi choisir de voir moins de propositions en cliquant sur “Voir moins de publications de ce style” (fonctionne aussi avec les photos)

Aout Instagram propose les Stories, l’équivalent de SnapChat cette fonctionnalité permet aux utilisateurs d’envoyer et de partager de courts messages photo et vidéo qui disparaissent après 24 heures (après Vine c’est au tour de Snapchat d’être copié)

Un bouton de traduction automatique apparaît sous les légendes de photos.

Apparition des profils professionnels et des outils d’analyses statistiques intégrées.

On peut zoomer sur les photos en écartant deux doigts sur l’écran de son smartphone

Septembre on peut filtrer les commentaires malveillant par une liste de mots clés personnalisable

Octobre On peut explorer les Stories dans l’onglet rechercher

Novembre Dans les Stories on peut faire des vidéos Boomerang (vidéo d’1s en boucle) et mentionner des comptes en ajoutant @lenomducompte

On peut diffuser une vidéo en direct dans Stories (jusqu’à 1h de vidéo)

Décembre 2016 on peut ajouter une mention j’aime aux commentaires et mettre en favoris des photos avec l’onglet Signet

2017

Les Stories et les directs sont suggérés au même titre que les photos dans l’explorateur, on peut y ajouter des hashtags et des liens vers des pages externes à l’application quand on a plus de 10 000 abonnés

Instagram ajoute maintenant des publicités entre les Stories

Des stickers, le superzoom et les sondages sont ajoutés aux stories

On peut : sauvegarder ses lives, poster 10 photos et vidéos dans une seul publication au format carrousel, enregistrer des publications dans des collections privées,  s’abonner aux Hashtags

De plus en plus d’agences françaises proposent des partenariats sur Instagram et Il y a de plus en plus d’utilisateurs français en partenariat avec des marques

Instagram affiche de en plus plus de publications sponsorisés et vous demande même pour mieux cibler, dans un questionnaire comparatif entre 2 photos de pubs laquelle vous préférez..

Instagram suggère des comptes à suivre de manière plus ciblé en fonction de ce qu’on poste, like et écrit en légende de nos photos.

Au mois de mai, Instagram France fait la promotion de son application auprès des Entrepreneurs Français lors d’un salon Instapreneur destiné aux créateurs et autres métiers susceptibles d’utiliser Instagram pour vendre leurs produits, par contre il n’était toujours pas question de parler d’un éventuel service technique compétent en cas de bug de l’application.

2018

On peut ajouter des Gif animés dans ses stories “proposés par GIPHY”

L’algorithme tri toujours les publications un peu de la même manière depuis son introduction en 2016. Il peut afficher la publication la plus récente en premier ou une photo de la veille si on l’a loupé. L’ordre des photos peut varier suivant nos habitudes et préférences. La popularité globale des postes va aussi déterminer l’ordre de passage, on me proposera plus régulièrement la vidéo ou photo du jour de la célébrité qui fait 20K likes par photos plutôt que celle de ma cousine sauf si elle ne publie pas tous les jours, dans ce cas je suis notifié qu’elle vient de publier. Si je suis fan des photos de ma cousine, il y a de forte chance qu’on me la propose en priorité dans le flux de mes abonnements.

Par exemple vous likez une voiture photographiée par @Discretcars à 8h vous vous reconnectez le lendemain on vous proposera en priorité une autre publication de @Discretcars et dans la partie Explorer d’autres voitures populaires de d’autres utilisateurs.

Un an après le salon des entrepreneurs, la nouveauté 2018 qui n’est pas encore disponible à tout le monde, est l’introduction d’un bouton shopping, on peut maintenant faire un lien sur une photo et acheter en ligne le produit marqué. Les marques ont la possibilité de taguer cinq produits maximum par publication.

En france les 5 entreprises pilotes du projet : La Redoute, Birchbox Fr, Le Slip Français, Sephora et Clarins. à savoir que parmi cette liste d’entreprises certaines utilisent des bots pour liker et commenter vos photos et vous donner l’impression qu’ils s’intéressent à vous (Renard automatisé).

Conclusion

Instagram ne propose toujours pas de service d’assistance technique compétente en cas de problème, même si vous payez une campagne sur Instagram, vous n’aurez droit qu’à un Chatbot sur Facebook.

À moins d’obtenir un compte certifié, l’usurpation d’identité est courante, cette année j’ai eu droit à 2 clones de mon compte qui voulaient arnaquer mes abonnés en se faisant passer pour moi. Les tentatives de piratage ne manquent pas, je vous recommande d’activer l’authentification à double facteur et de prévenir vos abonnés car vous avez beau le bloquer celui-ci fait pareil de son côté et c’est pénible.

En cas de récupération de compte piraté, on vous rend votre @nom sans photos et sans vos abonnés.

En 2018 il y a toujours autant de robots commentaires et likes génériques. Les applications douteuses qui participent à ça depuis 2012 sont toujours disponibles et accessibles au grand public, elles changent juste de nom. Instagram semble cependant combattre ce genre de pratique d’après les discussions sur les forums de hackers, mais quand vous avez un compte certifié ou un compte dit mature (ancien) il semblerait que ce soit plus facile de passer au travers des limitations et interdictions.

Je pense qu’une majorité d’utilisateurs aimeraient que cette application soit un peu plus juste mais une majorité d’entreprises souhaitent automatiser et industrialiser leur temps passé sur l’application à des fins lucratives. « Times is money »

Dans ce sens la programmation automatique de publication de contenu par une application tiers vient d’être autorisé pour les comptes pro. ) On peut donc programmer à l’avance son calendrier de publication avec des applications comme Hootsuite ou Later

Après avoir distribué de la notoriété à des milliers d’utilisateurs pour les remercier d’être là et vendu des campagnes sponsorisées aux entreprises. Instagram est bien parti pour se transformer en application d’E-commerce d’un nouveau genre, aujourd’hui elle fait office de passerelle en donnant la possibilité de lier des sites marchands depuis un produit tagué sur une photo.  Elle intégrera surement ses propres solutions E-commerce dans une prochaine évolution..

Merci d’avoir lu jusqu’au bout 🙂 si vous avez des choses intéressantes à ajouter, laissez moi un petit commentaire.

 

 

3 commentaires sur “Évolutions d’Instagram et utilisateurs suggérés”

  1. Sacré récap ! Et sans concession. J’ajouterais que pour la course désespérée aux likes, l’esprit photographique et créatif à également changé avec le temps. D’une époque où il s’agissait d’être créatif, nous sommes arrivés à une époque d’uniformisation pour coller à un style dont on a repéré qu’il « marche mieux ».

    1. Oui je suis d’accord à la base les utilisateurs qui installaient Instagram ou une application photo en général étaient intéressés par l’art de faire des photos, même s’il s’agissait déjà d’un réseau social l’intention n’était pas de devenir célèbre mais de suivre des amateurs d’image et de se risquer à proposer des photos.
      Aujourd’hui les intentions sont multiples et avec autant de monde sur le réseau, les communautés uniformisées nous noient par la réplication de photos qui « marchent ».
      Si quelqu’un trouve un truc qui lui permet de sortir du lot il est rapidement republié par d’autres et imité, que ce soit en spot paysage, en photomontage ou mise en scène. On peut rapidement perdre la trace de la source d’inspiration et ne plus savoir qui a initié le premier une tendance, aussi une idée peut inspirer et être améliorée par quelqu’un qui aura plus de succès.
      Les marques étudient et reprennent tous les codes des photos qui marchent.
      Un peu comme les « Mèmes » partagés des millions de fois (http://knowyourmeme.com/).
      J’ai remarqué que les sujets photos qui buzz en ce moment en France ne sont pas spécialement légaux.
      Par exemple : Droner au dessus de Paris, monter sur les toits d’immeuble, faire des photos à la limite des interdits de l’application en jouant sur la censure de la nudité avec humour.
      La recherche du buzz, du like, c’est du marketing à la portée de tous, je pense qu’une grande partie des utilisateurs cherchent à plaire en suivant la notice plutôt que de prendre le risque d’innover, en même temps si on veut des likes il faut investir là où il y a du monde et parler la même langue.
      Instagram compte 800 millions d’utilisateurs, il doit bien y avoir des personnes qui publient des photos originales dans ce flux de photos formatées 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.