Discret running

Depuis la fin des années 70 je vois des gens sautiller en short dans les parcs et dans les rues, je n’ai pas connu Paris sans coureurs. Un petit peu avant ma naissance mon père devait être l’un des premiers à courir dans le jardin du Luxembourg avec son ami Canadien qui l’a initié au jogging. L’explosion de la course à pied à Paris a eu lieu plus tard dans les années 80. Je me souviens des weekends au parc des buttes Chaumont où je le voyais faire des tours avec ses potes, j’étais trop petit pour les suivre mais j’essayais.

1989 – 11 ans en pleine course aux buttes Chaumont avec mon père photo prise par ma mère

Image 002

2015 – 37 ans un petit tour du lac des buttes Chaumont photo @Celicelo

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai fait des courses d’endurance jusqu’au lycée puis j’ai repris il y a 2 ans.

Après tout, c’est une manière de nous déplacer que nous utilisons de temps en temps que ce soit pour : traverser une rue, arriver à l’heure, rattraper un bus… Par contre courir plus d’1km sans s’arrêter c’est déjà moins courant au quotidien.  Le running en costume ou en jeans n’est pas confortable et les douches sont indispensables après 5mn d’effort. C’est pourtant le plus simple des modes de déplacement mais c’est aussi le moins pratique niveau hygiène.  Aller au boulot en courant ou se faire livrer par un runner reste marginale.

En tout cas on peut s’y mettre n’importe où et en ville de préférence dans un parc ou au bord de l’eau pour éviter les piétons et la circulation.

– On lâche pas alllllez ! Plus qu'1 tour de fenêtre !

A post shared by discret (@discret) on

 

Depuis 1999 je faisais surtout du vélo pour aller au travail et je courais uniquement pour monter ou descendre les escaliers.

En 2009 comme j’habitais dans le XIIe prêt de Vincennes, j’ai voulu profiter de cette proximité du parc pour m’entrainer et préparer une course d’endurance à laquelle j’avais été invité par ma boite de l’époque. Comme la technologie GPS n’était pas super abordable, après chaque sortie je faisais un tracé avec ma souris sur Google map pour évaluer les distances parcourus. Un de mes collègues m’avait donné son ancienne montre cardio Sigma Sport largement suffisante pour mon besoin, j’essayais de maintenir mon rythme à 160 bpm durant 45mn de course.

Cardio Sigma Sport PC800 6T6A6208

De toute façon je n’y connaissais rien, ma dernière épreuve d’endurance remontait au Collège-lycée, j’ai tout bêtement mis mes vieilles Air Max 90 comme à l’époque. Le jour J j’ai eu droit à quelques remarques sympathiques des pro du running. Avec le recul ils avaient raison, elles ne sont pas adaptées à la course à pied, bien qu’elles aient été beaucoup utilisées pour divers sports dans les années 90.

Air Max 90

C’était un 7km douloureux  : 47’49s La Course des Chasseurs de Temps Duo par relais

La course des chasseurs de temps

Après cette épreuve, je me suis acheté de vraies chaussures faites pour courir en mettant le prix, en 2009 140€, je me suis dit que ça me motiverai à continuer les entrainement. Mais la flemme de l’hiver, la clope et ma vie de sédentaire ont repris le dessus même si j’ai essayé la danse 2 fois par semaine pendant 1an, je n’arrivais pas à reprendre ce sport et m’y tenir.

Asics nimbus gel 11

6T6A6245

Le facteur déterminant

4 ans plus tard en mars 2013 alors que mon seul sport est de marcher avec mon appareil photo et un sac de jouets pendant des heures dans Paris, je rencontre Céline @Celicelo qui aime comme moi la photo et qui pratique la course à pied régulièrement. J’ai décidé d’arrêter la cigarette de ressortir mes Asics et de l’accompagner dans ses sorties hebdomadaires le long du canal de l’Ourcq. Cela faisait 2 ans que j’habitais au dessus d’un spot de course à pied très populaire à Paris et de ma fenêtre je pouvais compter les joggeurs à n’importe quel moment de la journée, j’allais enfin les rejoindre 🙂

#whpslowmotion #igersfrancevideo #running

A post shared by discret (@discret) on

 

La bonne influence de Céline et ma volonté m’ont fait arrêter de fumer le 06/06/2013.
Après quelques nuits agitées, la course à pied et la lecture de ce livre, j’ai réussi à tenir et ne plus y penser.

En finir avec la cigarette – Allen Carr
En finir avec la cigarette - Allen Carr

J’ai porté mon attention sur les objets connectés comme l’Ipod Nano, les montres, les applications sur téléphone et les chaussures de l’année pour quitter le look cosmonaute argenté de mes Asics.

Je voulais tout :

  • mieux respirer
  • maigrir
  • ne plus penser à la clope
  • de bonnes chaussures sobres
  • un beau short
  • un beau t-shirt
  • le tracé de ma course par satellite
  • connaitre le dénivelé
  • contrôler mon rythme cardiaque
  • contrôler ma vitesse en direct
  • le nombre de km parcourus
  • le temps passé
  • les calories brulées
  • écouter de la musique (même si je préfère aujourd’hui écouter mon souffle et les alentours)
  • faire des vidéos des photos durant l’effort (mon petit côté Yes Man)

J’ai décidé de courir pour rester en bonne santé puis j’ai continué pour ressentir le plaisir de l’effort récompensé, me dépasser physiquement, me sentir libre, prendre du temps pour moi et m’aérer de toutes ces années passées le cul vissé sur une chaise de bureau devant un écran.
On est dans un nouveau style de vie à partir du moment où on sort plus d’1 fois par semaine.
S’équiper de différents accessoires comme une montre GPS ou d’un smartphone permet d’avoir une trace de ce qu’on fait, un peu comme le compteur d’une voiture on peut changer de chaussures au 500e kilomètre, mais surtout suivre son évolution physique et mieux gérer sa progression sur ses parcours enregistrés. Le cardiofréquencemètre indique à quel fréquence le cœur bat et on peut réguler ses battements en dosant son effort pendant sa course. Les applications tel que Nike+ permettent de suivre ses amis runners et de se connecter à d’autres applications comme https://runningheroes.com qui transforment les kilomètres en points qu’on échange contre des cadeaux ou des coupons de réductions. Évidemment nos données valent de l’or pour les marques qui exploitent les statistiques et tant mieux si ça permet de mieux répondre aux attentes des coureurs et que ça créer des emplois.
En tout cas la course à pied m’inspire et je vous partage mon évolution et mes photos sur le sujet car le temps file et c’est bien de se remémorer ces étapes qui ont changé mes habitudes.

Allllllez jusqu'au bout !!!

A post shared by discret (@discret) on

 

Encore alllllez !!!

A post shared by discret (@discret) on

 

Alllllééé on respire on prend l'air !!

A post shared by discret (@discret) on

 

2013-2015

Céline n’utilisait pas son téléphone pour courir, elle n’aimait pas s’encombrer. Mais elle avait un ancien Ipod Nano et pour notre première course ensemble, elle a lancé l’application Nike qui était dessus.

🏃💨

A post shared by discret (@discret) on

 

On a couru 1,5km, j’ai cru mourir mais j’étais content. Pendant 1 mois on a fait des 3,5km tous les deux jours . Nous avons continué l’entrainement au mois de juillet une dizaine de jour à Serre-chevalier Briançon une vallée magnifique pour courir et j’arrivais progressivement à atteindre les 6km sans m’arrêter à force d’alterner randonnées et courses.

L'entraînement de cet été a payé! Bravo chérie tu as des jambes d'enfer 😘 #igf_midiminuit43

A post shared by discret (@discret) on

 

Niveau chaussures de sport, je venais de m’acheter des Nike Free run 5.0 100€ pour la marche, mais je les ai utilisées pour courir en complément de mes Asics. Ultra légères 230g, elles sont faites pour reproduire le mouvement naturel du pied. Suffisantes pour des petites distances mais à répétition je commençais à me plaindre de douleurs aux genoux. En effet la semelle de cette Nike est prévue pour les poids plumes de 75kg et je faisais 96kg.

Nike Free run 5.0

Une IRM révéla la présence d’une impaction de l’os du fémur, essentiellement dû au fait de pratiquer subitement et intensivement ce sport. 2 semaines de repos plus tard j’ai repris la course non sans mal avec l’impression d’avoir à reprendre tout à zéro.

Niveau objet connecté, j’ai comme Céline acheté un Ipod Nano plus récent 7e génération avec un cardiofréquencemètre compatible et un podomètre Nike (la puce dans la chaussure). Avec ces deux périphériques sans fil l’Ipod affiche les pulsations et indique le nombre de km parcourus. J’aurais pu garder ce système qui permet en plus d’écouter de la musique mais les informations GPS manquaient. Je voulais le dessin de ma course sur une carte. Après quelques semaines d’utilisation limité à la musique et à la synchronisation avec l’application Nike+ qui garde les courses en mémoire, je me suis rendu compte que j’avais finalement les mêmes informations que le Cardio montre Sigma Sport PC800 qui coute à peine 20€  

Quand on est un ancien fumeur, on a tendance à tout calculer en fonction de ce qu’on a économisé en arrêtant d’acheter des cigarettes, le paquet coutait 6€ à l’époque et aujourd’hui 7€.

  • Le cardio Polar coutait 60€ = 10 paquets et moins de 10 jours de cigarettes
  • l’Ipod coutait 150€ = 25 paquets
  • le podomètre puce Nike 20€ = 3 paquets

en tout 230€, j’avais dépensé un mois de cigarettes pour cet équipement.
Entre le 6 juin 2013 et aujourd’hui j’ai économisé plus de 7000€ en arrêtant de fumer et dépensé moins de 1000€ pour la course à pied en comptant les inscriptions les accessoires et mes tenues de ses 3 dernières années : shorts, t-shirts, chaussettes, chaussures, bandeaux, bananes, gourdes, brassards pour téléphone.

Si l’application Nike + running sur smartphone avait été compatible avec le Cardio, je n’aurais pas eu besoin d’acheté d’Ipod ni de puce, c’est dommage et paradoxal d’avoir un petit Ipod Nano compatible avec un cardio et un Iphone 4 puis 5s ou encore un Sony Xperia Z3 qui ne le sont pas.
Je voulais continuer avec Nike pour garder l’historique de mes courses, sur le moment je n’avais pas trouvé de solution pour exporter mes données et les mettre dans une autre application mais c’est maintenant possible en passant par l’application https://mattstuehler.com/lab/NikePlus/.

Pour me conforter, je me suis acheté la montre Nike SportWatch compatible avec le cardiofréquencemètre et le podomètre, elle enregistre les données GPS et le dénivelé, je pouvais donc revisionner et conserver le tracé de mes déplacements sur une carte. Son autonomie dure plus longtemps qu’une batterie d’Iphone bien qu’on ne puisse pas la recharger en cours d’utilisation. Elle coutait quand même 140€ soit 10€ de moins qu’un Ipod.

Cardio Polar compatible avec l’Ipod et la montre Nike uniquement.

Ipod Nano, montre et Cardio Nike Watch

J’ai par la même occasion acheté une paire de Nike Pegasus +30 à 120€ pour garder l’emplacement du podomètre présent dans la semelle de tous leurs modèles. Elles sont bleues comme mes Schtroumpfs 🙂 Et elles sont surtout mieux adaptées à mon poids et mon type de foulée « Universel ».

Pour les néophytes, si vous n’usez pas les bords de vos semelles, vous avez une foulée universelle dite neutre, si elles sont usées vers l’intérieur du pied votre foulée est Supinatrice (sur-pronation) et si elles sont usées vers l’extérieur pronatrice (sous-pronation) vous pouvez faire des tests proposés par toutes les marques de chaussures sur leurs sites ou directement dans les magasins spécialisés.

Nike Pegasus 30

Notre objectif de course était de finir l’Odyssea qui a lieu chaque année au mois d’Octobre à Vincennes, une épreuve de 10km organisée pour soutenir la recherche contre le Cancer du sein.

Nous avions plus de 3 mois pour nous préparer. Niveau alimentation nous étions devenus végétariens suite à la lecture du livre No Steak d’Aymeric Caron. Après la cigarette finie les steaks de bœuf et les morceaux de volaille, nous avions gardé le poisson comme seul être vivant dans nos assiettes. Bien que le poisson soit toxique suivant sa provenance.
Je n’ai jamais fait attention à ce que je mange, cette privation m’a sensibilisé.
Pour autant j’ai continué d’assaisonner mes pâtes avec des montagnes de fromage râpé et de beurre salé puis j’ai continué de boire de la bière et du vin avec modération. J’ai tout de même réussi à perdre 3Kg et faire 93Kg début septembre.

2013 :

  • juin : 10km
  • juillet : 50km
  • aout : 92,2Km
  • septembre : 103,7Km
  • octobre : 50km (10km Odyssea, 10km La voie Royale)
  • novembre : 54km (8km Les Bacchantes)
  • decembre : 54Km

Prêt pour 9h15 ! #10kmOdyssea #odyssea #odyssea2013

A post shared by discret (@discret) on

 

L’Odyssea 2013 s’est bien passé, j’ai terminé les 10km en 58’49 et Céline en 55’18

5 mois sans fumer et 3 mois sans viande le défis était de continuer.

6T6A6234

 

@Kaa_75 ma collègue de travail de l’époque m’a proposé de participer à la Voie Royale avec son mari. On s’est donné à fond pour cette nouvelle course en explosant notre record de quelques secondes. La Schtroumpfette Celicelo a terminé les 10km en 54,20mn (1mn de mieux) et le Schtroumpf Discret 58,39 (10s de mieux)

Le dénivelé de cette course était quand même plus dur que l’Odysséa.

 

Même si la dopamine fait son effet et que la joie est au rendez-vous, on se dit qu’on ne pourra plus porter ce maillot jaune fluo en dehors de la compétition, éventuellement en soirée ou au bord de l’autoroute en cas de panne d’essence. Il est resté dans le placard comme presque tous les autres maillots de courses.

6T6A6236

Nous enchainions les courses et j’ai craqué pour une paire de Nike Zoom Vomero+ 7, en soldes à 100€, j’ai pu alterner mes sorties avec mes anciennes Pegasus. Un coureur pro m’a dit qu’il fallait laisser reposer 24h ses chaussures après un run pour qu’elles retrouvent leur amorti et il m’a aussi conseillé de changer de chaussures tous les 500km.

6T6A6174

Le 11 novembre 2013 nous avons participé à la course des Bacchantes, les moustaches sont dans le dress-code en lien à « Movember » pour soutenir la lute contre le Cancer de la Prostate. Les hommes et les femmes se laissent pousser la moustache pour l’occasion 🙂

8km 45:32 et Céline 43:02

En route pour les #bacchantes 🏃〰 8km

A post shared by discret (@discret) on

#selfportrait_tuesday_nonchallenge avenue Foch #bacchantes #running #nikeplus avec @celicelo #movember

A post shared by discret (@discret) on

L’ambiance était super sympa, ce T-shirt en coton est devenu un pyjama.

6T6A6226

Durant les fêtes de Noël, la viande est revenue progressivement dans notre alimentation, nous avons tenu 7 mois. Forcé de constater que dés que nous voulions varier les plats nous étions limités et je ne pouvais plus résister à l’odeur des pattes à la Carbonara de la cantine.

L’année 2014 :

  • janvier : 36,3Km
  • février : 62,7km
  • mars : 85,7Km (18km Ecotrail)
  • avril : 78,6km
  • mai : 56,8km (20km de Bruxelles)
  • juin : 67,4km (10Km du 19e arr)
  • juillet : 38,9km
  • aout : 100,1Km
  • septembre : 89,9Km
  • octobre : 111,6km (10km Paris Centre – le 20Km de Paris – 5Km le Bubble Day )
  • novembre : 158,2km (record de distance sur un mois)
  • décembre : 45km

Au mois de mars nous avons participé à l’Eco-Trail, 18km libre sans classement. Une course plutôt difficile dès le départ avec du dénivelé, une bonne préparation au 20km de Bruxelles. C’était la première fois que j’allais aussi loin.

6T6A6232

Au mois de mai nous avons rejoins une amie Belge pour le 20km de Bruxelles. Un véritable challenge, je pense que je n’étais pas prêt, mais je l’ai terminé en 2h15 en ralentissant dans la dernière cote et Céline a terminé en 2h00.

6T6A6230

Au mois de juin nous avons participé au 10km du 19e une course difficile avec du dénivelé que j’ai terminé en 1h05 et Céline en 56mn

6T6A6228

4 mois après, au mois d’octobre nous avons participé au 10Km Paris Centre qui a lieu le même jour que l’Odyssea mais en plein cœur de Paris dans des rues mythiques fermées pour l’occasion. Lors du retrait des dossards, Nike offrait des lacets de la couleur du nombre de km parcourus sur l’application Nike+, j’ai reçu les lacets bleus qui indique la barre des 1000Km. 1142km en 17mois.

 

On peut même faire floquer son T-shirt

IMG_20150805_092639

Le 20km de Paris, l’épreuve la plus dure pour moi cette année, terminé en 2h10

Let's GO ! Ready for a run ! 20KM de PARIS #20kmdeparis #running #20kmparis #greatmotivation

A post shared by discret (@discret) on

 

6T6A6224

De retour à Paris nous avons enchainé le Bubble Day 5km récréatif avec des petites épreuves tous les km.

 

6T6A6227

 

Année 2015 :

  • janvier : 64Km
  • février : 25,3km
  • mars : 19,4Km
  • avril : 26,5km (5km color run)
  • mai : 52,2Km
  • juin : 74Km (10km de l’équipe)
  • juillet : 61,8Km
  • aout : 100km
  • septembre : en cours
  • octobre : à venir (inscrit au 10km paris centre)
  • novembre : …
  • decembre : …

Les débuts d’année sont plus difficiles, il fait froid on mange plus, mais on se fait offrir des petits cadeaux running pour Nöel. Je suis allé faire un tour en boutique pour voir les nouvelles chaussures et me faire plaisir, il n’y avait plus de Nike à ma taille et j’aimais bien le look et l’épais amorti des Adidas Adistar Boost pour une foulée modérément sur-pronatrice.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au même moment Céline s’est mise au repos pour une heureuse nouvelle qui arrivera au mois d’octobre. J’ai commencé à manger autant qu’elle et ne plus sortir, mais j’ai quand même participé au Color Run, un 5km récréatif avec de la poudre colorée plein la tête tous les km.

 

#thecolorrun #colorrunParis #colorrun #colorfull #igersparis

A post shared by discret (@discret) on

 

 

6T6A6221
Au mois de mai j’ai repris la course régulièrement sans Céline.
@Herve_in_Paris m’a proposé de faire le 10km de L’équipe au mois de juin avec les collègues de sa boite, nous nous suivons sur l’application de course Nike +, il a pu voir que j’avais repris les entrainements et que j’étais potentiellement prêt.
C’est top de participer à des courses en équipe, même si on se perd dans la foule on se retrouve toujours au départ pour s’encourager et à l’arrivée pour se féliciter.

On est chaud pour la course 🏃 #10kmlequipe #Ican #Xperia @sonyxperia snapchat discret78

A post shared by discret (@discret) on

 

Let's go #10kmlequipe #pariscityvision cityvisions @sonyxperia #Ican #Xperia

A post shared by discret (@discret) on

Durant cette course j’ai testé l’application SnapChat un reseau social texte, photo, vidéo qui a comme particularité de proposer le partage de ses publications durant 24h. Les vidéos et photos disparaissent après ce laps de temps mais on peut les sauvegarder sur son tel.
Vivre la course et partager ce qu’on voit, ce qu’on ressent à l’instant T, m’a paru intéressant et divertissant durant ses 10km, je voulais envoyer à Céline un petit bout de ce qu’on partageait ensemble quand nous participions à ce genre d’événement, puis j’ai donné l’accès à tous mes abonnés en publiant cette course dans ‘ma story’.
Depuis à chaque fois que je vais courir je diffuse un petit bout de ma course, ce que je vois ce que je fais, ça me motive, ça me plait et quelques uns de mes abonnés m’envoient des encouragements, c’est très sympa, ça ressemble au jogging photo du film Yes man 🙂 à la différence qu’il s’agit de moments instantanés et éphémères.
Un petit exemple d’une sortie aux buttes Chaumont (depuis j’ai battu mon record en faisant un 10km) Si ça vous tente retrouvez moi sur mon Snapchat « Discret78 », ajoutez moi sur Nike « Arnaud BRECHT » ou pour faire un petit running photo 🙂

Mon avis sur le matériel

L’Ipod nano :

Ses défauts :

  • Pas de Satellite du tout, aucune trace du parcours
  • On utilise un capteur placé dans la chaussure, c’est une dépense supplémentaire
  • L’association avec le moniteur rythme cardiaque n’est pas facile, il faut éteindre et rallumer l’Ipod complétement et refaire les manipulations de synchronisation pour associer le même appareil avant chaque course. Appuyer sur le bouton du haut et du centre jusqu’à ce que la pomme apparaisse.
  • pas de wifi

L’intérêt de l’Ipod nano :

  • léger
  • radio et musique mp3
  • une fois étalonné le capteur est plutôt proche de la réalité
  • compatible avec les cardiofrequencemetres sur lequel il y a écrit (work with nike +)
  • on peut suivre en direct le temps de course, les km, son rythme cardiaque et les calories brûlées
  • son support en serviette éponge spéciale running qui se porte au poignet (bien l’hiver un peu chaud l’été)

SportWatch la montre Nike

Ses défauts :

  • le délais pour trouver le satellite. Entre 2sc et 2mn
  • il faut la connecter à l’application Nike + Connect sur son ordinateur pour récupérer ses statistiques.
  • pas de wifi
  • pas d’encouragement ni de coach mais on peut se passer des encouragement et voir ce que propose le coach depuis son téléphone avant d’aller courir.
  • Nike + Connect enregistre la course de la montre et du téléphone dans vos statistiques séparément, il faut donc manuellement supprimer la course en doublon si vous avez couru avec les deux appareils connectés.
  • il faut bien régler la date et l’heure sinon vous allez courir le « 3 janvier 2010 » et vous ne pouvez plus modifier la date de cette course apparemment trop lointaine même via l’application, il faudra envoyer email à l’aide en ligne pour faire ce changement. Le service d’assistance est rapide mais je ne comprends pas pourquoi leur application permet de modifier une date de course de 2014 et pas de 2010.
  • elle enregistre 33 courses en moyenne et il n’y a pas de bouton de suppression, il faut la vider dans nike+  au risque d’avoir des doublons avec les courses enregistrées par téléphone.
  • elle fait des bips retro des années 80 et ne propose pas d’écouter sa musique
  • On ne peut pas recharger la montre en même temps qu’on l’utilise

L’intérêt de cette montre :

  • Légère
  • Un cadran facile d’accès qui en plus s’allume en donnant deux coups de doigts.
  • La connexion au cardiofréquencemètre
  • La connexion au capteur podomètre de Nike dans la chaussure
  • On peut voir en live sa vitesse, les km, son rythme cardiaque et l’heure
  • Une application de moins qui pompe la batterie du téléphone
  • On peut courir sans son téléphone
  • Elle se décharge à chaque utilisation mais elle se recharge vite sur port usb, il faut juste penser à la laisser branchée après avoir synchronisé sa course sur Nike +.

L’application Nike Running sur Smartphone

Ses défauts :

  • consomme beaucoup de batterie, difficile de cumuler d’autres appli comme Spotify, Deezer ou SnapChat en même temps
  • les photos de fin de course ne peuvent pas être partagées quand on est sur Androïd
  • les encouragement Facebook durant la course sont de simples bips
  • le coach propose des courses tous les jours avec une journée de repos par semaine et pour les valider il faut courir exactement le nombre de km indiqué, aucune information sur l’alimentation et sur les étirements.

L’intérêt de l’application :

  • enregistre l’historique et le tracé des courses
  • système de points et de badges
  • gestion depuis l’interface de l’application
  • l’application parle tout haut tous les km elle donne la vitesse moyenne
  • synchronisation instantanée avec ses anciennes courses
  • on peut écouter la musique suivant la l’autonomie de sa batterie de son téléphone
  • On peut ajouter des amis et suivre leur évolution (nb de km d’avance et badges débloqués) ajoute moi « Arnaud Brecht » si tu es sur nike + running 🙂
  • permet de voir les les parcours partagés par la communauté Nike et les zones où il y a le plus d’activité, même si cette info est mal exploité par l’application, elle permet de savoir où courir quand on est en vacances.

 

Finalement je continue mes sessions running avec la montre Nike et sans musique, mais je prend mon smartphone pour partager quelques photos en direct sur Snapchat Discret78.

Je ne suis pas très rapide, mais j’aime me dépenser 🙂

Mes 3 parcours préférés

  • Parc de la Villette – Bobygny par le Canal de l’Ourcq – 10km
  • Parc de la Villette – Stade de France par le Canal St Denis – 10km
  • Parc des Buttes Chaumont

Et vous quelle est votre pratique du running ?

 

8 Comments

  1. Bravo pour cet article bien complet!!
    Moi je cours depuis 1 an 1/2 et j’utilise uniquement Endomondo et je fais régulièrement des 10 kms en 50 min.
    En juillet dernier j’ai fais une course bien sympas: 15 kms du Château de Versailles. Elle est magnifique à faire, je la recommande 😉
    Prochaine étape pour moi, le semi mais pas pour tout de suite.

    • Merci Nicolas,
      Je ne connais pas Endomondo je regarderai par curiosité vu que j’enregistre ma course sur ma montre, mon téléphone peut tester toutes les autres applications.
      Si la course de Versailles est dans les jardins c’est top en effet.
      Tu peux faire un semi sans problème tu cours bien ! Merci pour ton retour à +

  2. Hello Arnaud
    Je pense que l’on a du se croiser plusieurs fois pendant nos runs car je fais approximativement les mêmes parcours que toi . Moi c’est Frédéric Dozias. Je te fais une demande sur Nike +.
    Mes prochaines courses prévues :
    13 septembre 1er semi marathon de Colmar
    Puis Odysséa et les 20 km de Paris avec des collègues.
    A+ !
    Frédéric

    • Hello Frédéric,
      Je t’ai ajouté sur Nike+, je connais bien ton dernier parcours, vraiment nickel. Ma plus longue distance en entrainement est un 20km de La Villette à Aulnay Sous Bois en longeant le canal et ta boucle Aubervilliers, Buttes Chaumont, Pantin me motive bien, je ferais un Buttes Chaumont – SDF prochainement.

      Niveau courses, je n’ai prévu que le 10km de Nike Paris Centre pour le moment, je cours beaucoup plus lentement que toi mais on se croisera surement 😉

      A+
      Arnaud

  3. Je revois un peu ma vie défilé les premières coq sportif donné par mon père et arboré comme un trophée sur des 2 ,3 et 5km.
    Les sorties à reculons quand la météo est mauvaise.
    Mes premiers semi avait pas le choix pour être avec des joggeurs.
    Et mon 1er marathon et après cette drogue que l’on appelle Running qui te dis viens viens avec moi.
    Et l’épreuve suprême les 100km
    En tous cas félicitations (par contre je clope tjrs)

    • Hello Geometre18,

      Courir aussi bien en clopant je ne sais pas comment tu fais, mais on est pas tous égaux à ce niveau là, j’ai arrêté pour mieux courir et économiser des sous, alors j’imagine ce que tu ferais en terme de résultat.
      J’ai pu voir tes parcours sur Instagram, du Nord du 19e jusqu’à la Seine par Bastille et remonter par le musée du Louvre, c’est une belle boucle. Je suis allé à Bastille en pleine journée une fois mais il y avait trop de circulation et de piétons, il faut vraiment se lever à 6h du matin comme toi pour apprécier 🙂
      J’espere un jour faire un marathon pour le moment je vise le semi 🙂 Merci pour ton retour on se recroisera surement si j’arrive à me lever aussi tôt
      A +
      Arnaud

  4. Alors que je me suis mis en tête de courir à nouveau depuis quelques semaines, je trouve une motivation supplémentaire dans ce partage d’expérience. Merci !

    • Salut Boris,

      Je suis content que ça te motive, on a plus vite fait de s’arrêter que de continuer. Garde la pêche, inscrits toi à des courses et entraine toi jusqu’à ce que tes jambes te réclament des kilomètres. Tu peux te connecter à running héroes pour tenter de gagner un dossard Nike Paris Centre mon lien de parrainage :
      https://fr.runningheroes.com/?r=1&code=nq8e

      A+
      Arnaud

Laisser un commentaire